AVANT PROPOS

Priorité à la vidéo en DIRECT et à la SPONTANÉITÉ !
Animer sa communauté avec spontanéité et enthousiasme permet de véhiculer une image accessible et positive.
Dans le marché émergeant de la vidéo en direct, les internautes passent 3x plus de temps à regarder un contenu live qu’un contenu pré enregistré.
Les utilisateurs commentent 10 fois plus les vidéos live que les vidéos classiques.
80% des internautes préfèrent regarder un live que lire un blog par exemple.
Le live permettra à une marque de créer de la proximité et de réintégrer l’humain dans le rapport entreprises/clients ou prospects. On appelle Live le fait de diffuser une vidéo en direct sur Internet, mais cela peut aussi bien être une image fixe avec un de l’audio en fond.
Ce contenu par nature immersif offre une plongée au cœur de l’univers de l’entreprise, permet aux clients de devenir acteurs, en s’impliquant eux-mêmes dans la publication. Les vidéos live peuvent en effet être commentées en direct, partagées, et il est même facile de diriger la caméra.
Tous les réseaux sociaux ou presque permettent un mode diffusion LIVE.
Dans ce propos nous mettrons l’accent sur une diffusion YouTube car la plus répandue et à mon sens, la mieux conçue techniquement.

QUELQUES PLATEFORMES DE STREAM

YOUTUBE
YouTube est LA référence niveau vidéo, la plateforme qui a littéralement fait exploser son utilisation.
Inclure ce réseau dans votre stratégie social media est idéal car vous pouvez y poster toutes sortes de vidéos : des live mais aussi des démos de produits (les fameux tutoriels) ou encore une présentation de votre société, des interviews de clients « satisfaits » et interview des collaborateurs…
Il y a une grande force de viralisation dans l’instantanéité et dans le live.
L’engagement est déjà plus fort sur une vidéo que sur du texte ou de la photo, alors lorsqu’elle est en live, celui-ci est dédoublé par le sentiment d’exclusivité que créé le direct. C’est cet engagement qui a poussé de nombreux YouTubeurs à investir les réseaux sociaux de vidéo live. Le côté coulisse et exclusivité attire sur les plateformes de live et pousse les marques à les investir. Néanmoins l’authenticité peut représenter certains risques pour la marque qui s’expose à différents loupés éventuels étant qu’ils sont en direct donc « sans filets ».

FACEBOOK LIVE
Avantages :
1. Intégré en dur sur la plateforme, facilitant son accessibilité depuis le bureau et mobile
2. Limite de 4 h.
3. Sauvegarde et publication automatique des vidéos après diffusion.
4. Les marques émettent auprès de leur communauté existante ultra qualifiée, dans les groupes et les événements Facebook.
5. Vidéos disponibles pour une durée indéterminée et facilement accessible dans l’onglet Vidéos des Pages Facebook.
6. Notification des abonnés lors d’une émission en direct.
7. Les vidéos remontent en priorité dans les FEEDS (algorithme FB).
8. Watch: nouvel onglet qui contient les vidéos Live les + populaires, celles des amis et des pages suivies.

PERISCOPE / TWITTER
Periscope est une plateforme de live streaming vidéo rachetée par Twitter en 2016. Les utilisateurs de Periscope visionnent l’équivalent de 110 années de vidéo chaque jour. On peut voir des vidéos live de personnes dans le monde entier, s’abonner à des personnes pour voir leurs live suivants. A chaque nouveau live, envoi d’une notification.
Ça sert à faire connaissance en live, à parler avec des personnes, se connaître… en face à face ou en collectif. Un réseau social en live. Des cœurs pour manifester son enthousiasme sur les live.
Très prisé par le secteur mode pour les défiles live. Donnent aux clients et prospects la possibilité d’être en immersion totale dans l’univers de la marque : process de fabrication, interview, présentation des locaux de l’entreprise, retransmission d’un événement…
Cela créé de l’authenticité, de la vérité et donc de la proximité et de l’engagement.

LE MATÉRIEL / LES PRE-REQUIS

Une fois que vous êtes décidé convaincu et prêt à diffuser en LIVE, on peut désormais passer à la préparation technique de votre live… 
En gros, il vous faudra, une source vidéo, enregistrée comme un fichier sur votre ordinateur, ou en direct, comme une caméra ou plusieurs caméras, ou un mélange de tout ça…

CRÉATION D’UNE CHAÎNE YOUTUBE
La création de votre chaîne YouTube est très importante, vous utiliserez YouTube comme plateforme de diffusion.
Si vous avez un compte Google, vous avez automatiquement un compte YouTube, dans le cas contraire nous vous invitons à créer un compte Google.
Pour bénéficier d’une présence publique sur la plateforme, la première chose à faire est de créer votre propre chaîne sur YouTube. Vous pouvez le faire très facilement, en 5 clics seulement :
1/ Connectez-vous à YouTube et cliquez sur l’icône de l’utilisateur en haut à droite de l’écran.
2/ Cliquez sur l’icône en forme d’écrou pour accéder aux paramètres YouTube de votre compte.
3/ Cliquez sur Créer une nouvelle chaîne.
4/ Ensuite, sélectionnez Utiliser un nom commercial ou un autre nom.
5/ Ajoutez votre nom commercial et cliquez sur Créer (il faudra ensuite patienter 24h pour la mise en place effective de votre chaîne).
Complétez votre profil en y ajoutant une description : quel type d’entreprise êtes-vous et quelle sorte de contenus vos abonnés pourront voir sur votre chaîne.
Cette description va apparaître à plusieurs endroits, c’est donc le lieu idéal pour ajouter un lien vers votre site web et vos autres comptes de réseaux sociaux. Mettez vos atouts en valeur autant que possible.

DERRIÈRE LE LIVE VIDÉO
Pendant tout live, quelqu’un doit s’occuper la partie technique. S’il ne s’agit que d’un simple live, cela ne peut être aussi simple que de cliquer sur les boutons « Diffuser en direct » et « Arrêter la vidéo en direct ». Mais quand il s’agit d’un live enrichi (exemple une interview), quelqu’un doit changer les scènes, ajouter des titres, configurer un partage d’écran, ou autres….
Nous allons parler donc des programmes ainsi que les équipements nécessaires pour une diffusion depuis votre ordinateur (notons que ce ne sont pas les seules options pour diffuser votre live, il en existe d’autres qui peuvent s’adapter à votre budget).
Parlons d’abord des équipements nécessaires pour produire des diffusions de qualité depuis votre ordinateur.

MATÉRIEL AUDIOVISUEL
Vous pouvez utiliser un micro et une webcam intégrés, mais pour plus de qualité, investissez dans une webcam et un micro externes.
Bien évidemment, pour proposer du live streaming, il faut filmer.
Pour cela, équipez-vous d’un appareil numérique tel qu’une ou plusieurs caméras, une webcam, un Smartphone etc. Assurez-vous que l’appareil que vous utilisez puisse filmer au minimum en HD pour un rendu plus professionnel.
Pour passer à un tout autre niveau, pensez à utiliser une caméra dédiée que vous allez connecter sur votre ordinateur via une carte de capture HDMI.
Personnellement j’ai acheté 2 boîtiers de ce type  – ce qui me permet de brancher 2 caméras FHD en USB : https://www.amazon.fr/gp/product/B078SSLDD8/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o03_s00?ie=UTF8&psc=1

A NOTER : Assurez-vous d’utiliser des écouteurs pendant que vous diffusez afin de minimiser les retours audio.
Vous devez vous assurer que votre retransmission s’accompagne d’une bonne qualité audio. Je vous conseille de ne pas utiliser le micro intégré à la caméra mais de vous équiper d’un microphone externe de qualité. Le son sera plus net et professionnel, et l’écho et pollution sonore seront réduits.
Vous pouvez avoir un éclairage standard avec la lumière naturelle de votre pièce.
Mais ce sera vraiment mieux avec deux ou trois panneaux LED.

INFORMATIQUE
Vous aurez besoin d’un puissant ordinateur.
Plus votre machine sera puissante, mieux ce sera.
Voici un petit aperçu:
Un PC ou Mac de gamme (un processeur quad-core est idéal)
8Go de RAM est correct, mais 16Go ou plus est meilleur.
En option, une carte graphique dédiée peut faire une grande différence de performance. 
Avec deux écrans, la gestion de la diffusion sera plus facile.

LES LOGICIELS D’ENCODAGE
Si vous ne souhaitez pas investir dans un encodeur physique, des logiciels d’encodage (gratuits ou payants) sont disponibles. 
Vous devrez cependant toujours avoir un ordinateur connecté à Internet à portée de main, et vous devrez connecter vos appareils (caméra et microphone) à votre ordinateur.
Proposer du live est consommateur en ressources, je vous conseille donc de fermer toutes les autres applications que vous n’utilisez pas lorsque vous envoyez un flux.   
Pour plus de puissance et de flexibilité, il est préférable d’utiliser un outil dédié pour une diffusion en directe. OBS Studio est un outil open source gratuit pour Mac et PC. C’est sur cet outil que nous allons consacrer notre étude mais sachez que de nombreux autres existent.
Ces programmes vous permettent d’organiser votre live à l’avance. Votre programme peut avoir différentes scènes, telles qu’un pré-live, une introduction, une interview sur un écran partagé, plusieurs angles de caméra et bien d’autres. Grâce à ces outils, vous pouvez configurer ces fonctionnalités avant votre live.
Quand vous serez en direct, vous pouvez basculer entre les scènes et même utiliser des transitions. Vous pouvez ajouter autant de webcams, de micro, d’images, de vidéos et de partage d’écran que vous le souhaitez, et même insérer l’image de votre marque.
Tous ces outils vous permettent de diffuser sur n’importe quelle plateforme de vidéo en live…

LA CONNEXION
A l’heure où la HD et la 4K sont devenus la norme sur la qualité vidéo, vous devez vous assurer d’avoir une bonne connexion Internet (l’idéal est d’avoir la fibre optique connectée en filaire et non WIFI).
La vitesse de l’UPLOAD sur Internet est importante pour diffuser une vidéo en direct.
Une vitesse de 10Mbps garantie la meilleure qualité vidéo et audio.
Facebook Live a besoin d’au moins 3 à 4 MBps pour diffuser, mais votre connexion peut varier énormément. Ayez, donc une marge de manœuvre !
Les outils comme Speedtest.net vous aideront à vérifier votre vitesse d’upload, avant chaque live.
Pour le calculer, vous devez partir de votre débit d’upload, si vous avez 0,91 mb/s vous devez mettre 910 Kpbs, ou bien si vous avez un débit de 5 mb/s vous pouvez monter jusqu’à 5000 Kbps. En moyenne, il est conseillé de laisser 2500 voir 3500 si votre connexion vous le permet. 
A NOTER : Une astuce : prendre les 2/3 de ce chiffre

OBS & CONFIGURATION

OBS Studio est un logiciel gratuit qui vous permet de diffuser des LIVES.
OBS va capturer ce qui se passe sur notre ordinateur et permettre de le diffuser sur Internet.
C’est un outil puissant, sachant d’autant qu’il est gratuit.
Rendez-vous sur https://obsproject.com/fr/download pour télécharger le logiciel.
Installer et ouvrir ensuite l’application et procéder aux réglages de l’application. 
IMPORTANT : La configuration du logiciel doit être effectuée directement avec la connexion internet qui sera utilisée lors du Live.

GLOSSAIRE
– SCENE : il s’agit de la superposition de vos différents logos, caméras, présentations que vous souhaitez diffuser. Vous pouvez créer en amont différentes scènes pour animer votre live.
– SOURCE : il s’agit des composants de votre scène, votre webcam ou votre présentation, vous pourrez les organiser suivant votre besoin sur votre scène. Vous pourrez attribuer un ordre de priorité sur vos sources.

RÉGLAGES DU LOGICIEL
Pour gérer les réglages, cliquez sur « PARAMÉTRES »: 
– GÉNÉRAL : vous pouvez laisser ce qui est inscrit.
– FLUX : changer « type de diffusion » pour « Serveur de Streaming personnalisé », vous serez en mesure d’ajouter ici L’URL du serveur,  ainsi que le nom du flux.
– SORTIE : il s’agit de régler ici les qualités d’encodage. Pour cela, il est important de connaitre votre débit en UPLOAD. Cela va vous permettre de bien définir le débit vidéo.
– AUDIO : définissez ici le ou les micro(s) que vous souhaitez utiliser pour le live, dans la liste déroulante de « Périphérique audio micro/auxiliaire ».
– VIDÉO : vous pouvez laisser les paramètres déjà prédéfinis.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE SOURCES 
– IMAGE : pour ajouter une image, un logo.
– DIAPORAMA : pour ajouter plusieurs images afin d’en faire un diaporama.
– AFFICHER LA CAPTURE : partager la totalité de votre écran en direct.
– CAPTURE DE L’AUDIO ENTRANT : envoyer le flux audio entrant de votre ordinateur.
– CAPTURE DE L’AUDIO SORTANT : envoyer le flux audio sortant de votre ordinateur.
– CAPTURE DE JEU : si vous utilisez par ex Open Broadcaster pour diffuser votre jeu en direct- SOURCE MEDIA : ajouter une vidéo sur votre live.
– TEXTE : ajouter du texte sur votre live, vous pourrez écrire le texte et choisir la police …
– SOURCE VIDÉO: ajouter des vidéos sur votre live.
– BROWSER SOURCE : ajouter un navigateur de recherche ou un site internet.
– SCÈNE : insérer une autre scène dans cette scène.
Je vous conseille de nommer correctement chaque source afin de pouvoir vous y retrouver plus facilement. 
Vous pouvez ajouter autant de sources que nécessaire au sein d’une scène. Veillez cependant à ne pas surcharger l’écran du live avec trop d’informations. Je vous conseille de mettre votre logo dans un coin, votre webcam ainsi qu’une présentation si besoin. L’idéal est de naviguer entre les différentes scènes pour dynamiser votre live.
Pour ajouter une nouvelle scène, vous pouvez soit en créer une de toutes pièces ou bien en dupliquer une. Les scènes sont représentées sur un écran noir, qui reste lors du live, cependant vous pouvez tout à fait ajouter une image blanche pour faire un fond uni.
Sur la partie droite se trouve la scène qui est diffusée et sur la partie gauche la scène non diffusée. Pour diffuser une autre scène, il vous suffit de cliquer sur « Transition », vous allez ensuite voir la nouvelle scène apparaître suivant la transition que vous avez sélectionnée. Durant votre live il sera possible de gérer les différentes scènes et sources.

CONFIGURATION DES SCÈNES
1/ Dans un premier temps nous allons créer un profil, cliquez sur Profil → Nouveau puis entrer un nom de profil (ex: YouTube Live)
2/ Ajout de la camera HD
– Avant de commencer, assurez-vous d’avoir bien connecté votre camera et qu’elle soit reconnue et installée par votre ordinateur.
– Rendez-vous dans l’encart Source en bas à gauche de votre logiciel puis cliquez sur le bouton + puis sélectionnez Périphérique de capture Vidéo
– Sélectionnez Créer une nouvelle source et nommer la Camera HD puis cliquez sur Ok.
– Sélectionnez votre camera dans Périphérique, Changez Type de résolution/FPS par Personnalisé et sélectionnez la résolution a 1920×1080.
– Si votre camera ne prends pas tout l’écran cliquez droit sur l’image puis transformer → Adapter à l’écran

CONFIGURATION DU LIVE YOUTUBE
A ce stade, il faut récupérer l’URL du serveur ainsi que la clé de streaming.
Sur votre page YouTube, renseignez tous les éléments pour créer votre LIVE puis cliquez sur Afficher pour pouvoir copier la clé du flux.
Une fois Copié/collé, la clé doit être renseignée dans le champ clé de stream sur OBS.
Vérifiez que « préférer l’encodage matériel » et « Test de la bande passante » soit coché puis cliquez sur Suivant.
Vous pouvez modifier la miniature (l’image de présentation du live), en important une image de présentation fait par vous ou en important une image de présentation.
Les modifications s’enregistreront automatiquement.

COMMENCER LE STREAMING.
Une fois que votre live est prêt avec vos différentes scènes et sources préparées en amont, vous pouvez tester votre live. Vous pourrez voir en conditions réelles ce qui sera diffusé aux utilisateurs mais sans le publier. Vous pourrez gérer les derniers réglages avant de le lancer publiquement.  
Enfin, dès que tout est prêt, cliquez sur « démarrer le Streaming », votre flux de live sera envoyé à vos utilisateurs. 

STREAM SUR PLUSIEURS PLATEFORMES
Des outils comme RESTREAM permettent de partager ce que vous diffusez sur OBS vers plusieurs réseaux en même temps. En effet, OBS ne permet de streamer que sur une plateforme à la fois.
L’inscription est gratuite. Certains réseaux nécessiteront que vous validiez différents paramètres. Vous remarquerez que Facebook n’est pas présent dans la liste de base mais c’est une option payante. Sachez aussi que les onglets de Restream vous permettent de donner des titres à vos vidéos et d’envoyer une notification à vos fans ! Une fois toutes vos chaînes rajoutées, vous pourrez les activer ou non suivant le stream que vous voulez faire. A droite, vous aurez un aperçu de votre stream avec les paramètres.
Choisissez un serveur et copiez la stream key. Revenez dans les paramètres “Flux” d’OBS et : définissez Restream.io dans les services + Mettez le même serveur que sur le Restream.io
+ collez la stream key.

ON AIR / REALISATION / DIFFUSION

LA RÉALISATION
Il est mieux de commencer avec quelques scènes.
Souvenez-vous qu’une scène peut contenir les éléments suivants:
– Une toile de fond (une image ou une couleur de fond)
– Les personnes (vous et votre invité, depuis votre webcam et Skype ou Zoom)
– Autres éléments comme les titres, les logos, les visuels, les vidéo, la musique, …
Voici un exemple pour une configuration plus avancée et qui peut avoir plusieurs plans ou scènes :
– SCÈNE 1 : Pré-live
Ce ne sont pas les téléspectateurs en direct qui seront les premiers à voir votre live mais plutôt les visionneurs et il est bon de laisser un temps de latence le temps que le LIVE face son apparition sur votre plateforme de diffusion. Dans ce plan, dites bienvenue aux téléspectateurs pendant que Facebook s’occupe de créer une audience pour vous. Un plan avant-live peut se faire de plusieurs façons. Vous pouvez, par exemple, vous présenter et présenter votre invité. Pour le rendre un peu différent, ajoutez une superposition transparente et quelque texte. Vous pouvez aussi ajouter votre webcam, votre marque… 
– SCÈNE 2 : Générique d’introduction
Lorsque vous êtes prêt à commencer, vous pouvez jouer une vidéo d’introduction, pour donner une touche de professionnalisme et mettre en valeur votre marque, ou vous pouvez toujours utiliser une image et jouer de la musique. Assurez-vous d’utiliser une musique gratuite, pour ne pas être banni. Facebook peut vite détecter si la musique est protégée par des droits d’auteur.
– SCÈNE 3 : Double écran
C’est la scène la plus importante pour un live avec un invité. Vous voulez afficher, côte à côte, sur le même plan, vous et votre invité. Ce plan est plus facile à gérer avec deux écrans.
– SCÈNE 4 : Plan unique
Pour que votre live soit plus varié, créez des plans uniques. N’affichez que votre webcam et votre invité. Lorsque votre invité parle, affichez uniquement le plan qui le montre. Puis revenez à l’écran partagé pour plus de segments conversationnels.
– SCÈNE 5 : Partage d’écran
Ici, partagez votre écran ou la fenêtre d’une application qui s’exécute sur votre ordinateur. C’est utile quand vous voulez diffuser un webinaire par ex en utilisant PowerPoint ou Keynote, partager des sites via votre navigateur ou partager une autre application sur votre ordinateur. Cette scène permet aux spectateurs de vous voir, vous et votre invité pendant que vous faites une démonstration. Mettez en miniature votre webcam, ainsi que votre invité.
– SCÈNE 6 : écran de Smartphone
Pour discuter d’une application pour smartphone, partagez l’écran de votre téléphone en utilisant une application de partage d’écran. Vous pouvez utiliser Reflector 2 par exemple, qui est compatible avec PC et Mac, et fonctionne sur iPhone.
– SCÈNE 7 : Générique de fin
Pour finir le live, utilisez la même vidéo que l’introduction ou créez-en une autre. Terminez avec un appel à l’action et un rappel sur le prochain live.

COMMENT ÇA MARCHE ENSUITE?
– La plateforme reçoit le flux de votre encodeur,
– Elle le transmet sur un serveur pour enregistrer le live (s’il propose du replay à la fin du live par exemple),
– La plateforme transmet le flux à un CDN (Content Delivery Network)
– Le CDN fournit un live de la meilleure qualité possible au spectateur dans les plus brefs délais.

RÉUSSIR SON LIVE

FAITES UN TEST LE JOUR DU LIVE
Le jour du live, assurez que tout est configuré correctement.
Vérifiez les points suivants, 60 à 90 minutes avant le live:
– l’arrière-plan
– la vue de votre webcam. En rangeant votre pièce, soyez conscient de ce que vos spectateurs vont voir en direct.
– Redémarrez votre ordinateur, cela peut vous aider à éviter les problèmes potentiels avant le live. Et si possible, utilisez une connexion par câble au lieu du Wi-fi.

SOIGNER LA QUALITÉ
Au début de Périscope, la plateforme de diffusion était bloquée aux Smartphones ; on ne pouvait donc streamer et regarder que depuis l’app dédiée. Désormais vous avez le choix ! Rester sur un Smartphone, c’est un parti pris « brut » qui peut coller à certaines situations, mais d’une manière générale, mieux vaut soigner la qualité d’image, et surtout du son, avec le matériel adapté et les bonnes personnes pour l’utiliser 😉 #f2rprod

EDITORIALISER
Personne ne souhaite regarder un live de quelqu’un qui se demande « si ça marche ? », qui laisse de grands silences ou filme ses pieds…
Si vous prenez la parole en direct, c’est pour raconter quelque chose ! Il est indispensable de préparer du contenu et d’avoir un(e) « animateur/trice » qui prend la parole et guide le spectateur dans ce qu’il regarde. Le rythme d’un live est aussi important que le rythme d’une vidéo sur le web ; le spectateur est prêt à partir à n’importe quel moment.
Encourager les utilisateurs à s’abonner à vos diffusions avant et pendant le live (prendre 1 minute pour expliquer la fonctionnalité). Chaque nouvelle vidéo leur enverra des notifications.
Avant toute diffusion, pensez à vos objectifs: Au sujet de votre diffusion, à ce que vous voulez dire (ou faire) et aux raisons justifiant l’utilisation de ce format plutôt que d’un format plus classique. Choisissez votre audience : juste vos amis ou public.
Ajoutez votre position à votre vidéo en direct pour qu’elle s’affiche sur la carte des directs Facebook. Vous aurez ainsi davantage de chances d’être découvert par de nouveaux spectateurs. Ecrivez une description irrésistible avant de commencer votre direct pour attirer l’attention de vos fans. Expliquez le sujet, racontez une histoire. Vous pouvez ajouter un # ou taguer une Page ou un ami. Votre description est affichée avec votre vidéo dans le fil d’actualité et la notification reçue par vos abonnés.

TROUVER LA BONNE DURÉE
Si votre live ne dure que 5 minutes, le temps que vos spectateurs reçoivent une notification et lancent l’application, vous aurez déjà terminé. A l’inverse, il y a peu de chances pour qu’ils restent des heures scotchés avec vous… Alors trouvez la bonne durée par rapport à votre contenu pour ne pas avoir de moments creux. Par exemple, 15-20 minutes est une durée raisonnable. Facebook recommande de procéder à des diffusions d’au moins10 minutes. La durée maximale est limitée à 240 minutes. À vous de déterminer la durée idéale pour votre vidéo à partir de ces chiffres.

COMMUNIQUER EN AMONT
Pour maximiser votre visibilité, annoncez votre live sur tous vos réseaux ! Facebook permet même à vos fans de s’abonner à la diffusion en amont, pour être prévenus un peu avant le début et ne rien rater. Seule obligation : prévoir un horaire et le respecter !
Donner RDV une semaine plus tôt puis un jour à l’avance et en parler sur tous vos réseaux sociaux et autres canaux de communication.

ETRE INTERACTIF
Toutes les plateformes permettent de commenter, profitez-en pour ajouter de l’interactivité dans votre contenu. Dans le cadre d’un gros événement, un community manager sera toujours le bienvenu pour trier la masse et faire remonter les questions / commentaires pertinents à l’animateur/trice. Faites preuve de créativité: plus vous effectuerez de diffusions en direct, plus vous serez présent dans l’esprit de votre public. Essayez différents types de vidéos pour voir lesquels suscitent le plus de réactions.
Utilisez une ligne de fermeture telle que «Merci d’avoir été présent» ou «A bientôt pour un nouveau Live» afin de signaler la fin de l’émission.

RESPECT DU DROIT À L’IMAGE
Si vous faites votre LIVE dans un lieu public, Il existe une réglementation pour installer des caméras (respect de la vie privée – surtout si vous enregistrez). il s’avère qu’il faut en prévention que tous ceux qui entrent dans le lieu public (par exemple une église) soient à minima au courant qu’ils sont filmés et diffusés sur internet, (c’est comme dans les règles de vidéo surveillance dans les édifices publics) donc il faut faire un affichage bien visible à chaque entrée.
Dans le cas d’images prises dans les lieux publics, seule l’autorisation des personnes qui sont isolées et reconnaissables est nécessaire. Pour autant, lorsque la capture de l’image d’une personne a été accomplie au vu et au su de l’intéressée sans qu’elle s’y soit opposée alors qu’elle était en mesure de le faire, le consentement de celle-ci est présumé. (Source « Cnil.fr).
Évitez de filmer en gros plan une personne non prévenue de la diffusion et rediffusion sur le web, attention aux enfants aussi… Le mieux est de prendre des groupes de 10 à 12 personnes minimum, ou de filmer de dos une assistance…Ou de demander les autorisations nécessaires…

Contactez-nous pour tout renseignement complémentaire

© f2rprod – 2020

RETOUR AUX GUIDES PRATIQUES