LES RÉGLAGES CAMÉRAS

EN RÉSUMÉ / RÉGLAGES / CADRAGETOURNAGEMICROSLUMIÈREMONTAGEREFLEX

EXPOSITION

Le réglage de l’exposition consiste à réguler la quantité de lumière qui pénètre dans l’appareil via l’objectif.

– IRIS = diaph
– SENSIBILITE = ISO (100 à 6000) + gain (en db)

Quand vous êtes dans une situation de sous-exposition, il suffit de déplacer légèrement la caméra ou de zoomer sur l’élément principal pour qu’il soit mieux pris en compte.

La meilleure technique consiste à passer en mode auto et à rapidement zoomer au maximum sur le sujet, pour obtenir la bonne valeur d’éclairage, puis à dé zoomer vers le cadre original, tout en basculant en mode manuel pour bloquer les réglages.
La température extérieure du caméscope est réglée sur 5600°k alors qu’un ciel nuageux peut atteindre 10000°k.

L’ouverture du diaphragme est désignée par un nombre f/… retenez que plus ce chiffre est petit (par ex f/1.4) et plus la quantité de lumière parvenant au(x) capteur(s) est importante (diaphragme grand ouvert).
Inversement un grand chiffre (par ex 1/16) indique une faible quantité de lumière entrant dans l’objectif (diaphragme très fermé).

De f/4 à f/2.8, le capteur reçoit deux fois plus de lumière.

– Histogramme
les noirs à gauche, les blancs à droite, une bonne exposition se situe au lieu
video1_clip_image002

PROFONDEUR DE CHAMP

Diaph ouvert = profondeur de champ faible – effet flou
C’est la zone dans laquelle l’image est nette (zone de netteté).
Plus le diaphragme (iris) se ferme et plus elle augmente.

Autrement dit, au soleil, l’iris va se fermer pour réduire la quantité de lumière qui pénètre par l’objectif dans l’appareil et offrir une grande zone de netteté, comprise entre 3m et l’infini, par ex.
C’est évidemment l’inverse en faible éclairage où, cette fois, le diaphragme est ouvert au maximum.

Quand on veut créer un effet de flou arrière pour mettre en valeur un premier plan, il faut ouvrir le diaphragme.
Plus la focale est élevée et plus la zone de netteté rétrécie.
En forte lumière, avec une position grand-angle, on est au maximum de profondeur de champ.

OBTURATION

La vitesse d’obturation normale en vidéo est de 25images par seconde (1/50 car 50 trames ou demi-images). Ainsi on dit que la vitesse normale en prises de vues vidéo est de 1/50 de seconde.

Pour accroître la sensibilité du caméscope, on peut réduire cette vitesse c’est-à-dire laisser l’image exposée plus longtemps et donc améliorer sa sensibilité en faible lumière.
A l’inverse, l’augmentation de la vitesse d’obturation améliore la reproduction des contours dans les mouvements rapides.

SHUTTER = vitesse – presque toujours à 1/50è en vidéo – 1/100è pour le sport – 1/25è pour une nature morte

BALANCE DES BLANCS

Ce qui nous apparaît blanc dépend directement de la lumière qui éclaire le sujet, et bien sûr de la matière éclairée. Si on peut facilement maîtriser cette dernière, la lumière est très variable. Il faut donc « compenser » pour que le blanc reste blanc.

Pour tenir compte de la lumière qui éclaire la scène, il faut « faire la balance des blancs », c’est à dire indiquer à l’appareil la référence qui sera considéré comme blanc.
Remplir le champ (au moins 80 %)

Si un sujet a le teint quelque peu « cachet d’aspirine » on peut réchauffer la scène en couleurs plus chaudes.

L’ouverture du diaphragme détermine la quantité de lumière introduite dans l’appareil à travers l’objectif mais en aucun cas sa qualité, traduite par la couleur, et réglée par la balance des blancs.
La lumière artificielle (3200°k) correspond à la lumière tungstène (orangée) et celle de la lumière du jour (5500°k) équivaut à une lumière riche en bleu.

La solution de base en mode manuel consiste à viser une surface blanche de la scène filmée.

Lumière du jour (extérieur) = 5600°Kelvin
Lumière artificielle (intérieur) = 3200°K

MISE AU POINT

La mise au point doit être manuelle.

Le système autofocus ne fonctionne pas correctement dans les situations suivantes :
– quand deux sujets sont situés à des distances différentes et se recoupent dans une même scène
– lorsque l’éclairage est faible, ou qu’il y a peu de contraste,
– quand la lumière se réfléchit à la surface de l’eau…
On parle de « pompage » surtout en AF quand le flou alterne avec le net.

Pour une mise au point manuelle très précise, il faut zoomer au maximum (plage optique uniquement) sur le sujet afin de réduire la profondeur de champ.
Autre solution : fermer le diaphragme pour augmenter la profondeur de champ et réduire la vitesse d’obturation afin de compenser cette fermeture.

Pour un meilleur piqué avoir un diaph aux alentours de 5.6.
 

VOIR CONSEILS SUR LE CADRAGE

 

cropped-LOGO-F2RPROD.png© F2R PROD 2017


F2R PROD permet aux entreprises d’améliorer leur communication audiovisuelle et digitale grâce à des vidéos de qualité, à budget limité et fournies « clés en mains » avec un montage rapide. Nous proposons tous types de films types reportages, interviews, spectacles, concerts en multi-caméras, mais aussi fêtes, cérémonies , mariages … Tout le matériel professionnel de qualité HD est fourni. Contactez-nous pour de plus amples informations: contact@f2rprod.comhttp://f2rprod.com – 06 45 61 16 00